Ambassade des Pays-Bas à Paris, France

Is this the real life? Vrai ou faux?

Dans le cadre de Livre Paris

24 mars 17

Is this the real life? Is this just fantasy? Caught in a landslide, No escape from reality. Voilà les premières phrases de la fameuse chanson ‘Bohemian Rapsody’ de Queen.

Comme Imagine a été choisi comme thème de Livre Paris, l’ambassade des Pays-Bas propose une soirée littéraire dédiée à un thème proche: ‘real or fake’, vrai ou faux, qu’est-ce qui est vrai, qu’est-ce qui est inventé? Dans quelle mesure la littérature s’approche-t-elle de la réalité, et dans quelle mesure la réalité d’aujourd’hui devient de la fiction?

Comment la littérature se nourrit d’événements réels et d’expériences vécues? Et: que peut la littérature à l’époque des ‘faits alternatifs’ et des ‘fausses informations’?

Voilà les questions que vont aborder les écrivains Toine Heijmans, Maylis de Kerangal, Florence Noiville, Dimitri Verhulst et Niña Weijers.
La soirée sera animée par Margot Dijkgraaf, critique littéraire et commissaire littérature & débat auprès de l’ambassade.

Toine Hejimans

Toine Heijmans est un journaliste et écrivain néerlandais, lauréat du prix Médicis étranger en 2013 pour son roman En mer. En 2014 son roman Pristina a paru en France. Les deux roman sont traduits par Danielle Losman, et sont parus chez Ed. Christian Bourgois.

 

 

 

 

Maylis de Kerangal (©Baltel-SIPA)

En 2000 Maylis de Kerangal publie son premier roman aux éditions Verticales, intitulé  Je marche sous un ciel de traîne. Rencontrant un certain succès, la nouvelle écrivaine poursuit son aventure en publiant  La Vie voyageuse (2003),  Ni fleurs, ni couronnes (2006) et  Dans les rapides (2007).

En 2008 elle remporte le prix Médicis et Femina pour son roman  Corniche Kennedy (2008). Les prix littéraires se succèdent par la suite, puisqu’elle est à nouveau lauréate de plusieurs d’entre eux en 2010 avec son roman  Naissance d’un pont, en 2012 pour  Tangente vers l’est, et enfin en 2014 pour son œuvre  Réparer les vivants.

Florence Noiville

Florence Noiville est journaliste, critique littéraire au Monde. Parallèlement elle écrit. En 2003, elle publie la première biographie française du prix Nobel de littérature américain Isaac Bashevis Singer qui reçoit le Prix du récit biographique 2004. Puis un premier roman, La Donation (Stock, 2007). En 2009, elle signe un court texte, mi essai mi récit, sur le capitalisme et ses dérives, intitulé J'ai fait HEC et je m'en excuse (Stock, repris en poche en 2012 chez Librio). En 2012, elle publie son deuxième roman, L'Attachement (Stock), et dirige le Cahier de l'Herne Singer. En 2015, elle publie son 3ème roman L'Illusion délirante d'être aimé, à la fois thriller psychologique et réflexion sur les liens entre littérature, psychanalyse et neurosciences.

Dimitri Verhulst

Dimitri Verhulst est un écrivain et traducteur belge flamand.

En France trois titres ont paru chez Denoel, Comment ma femme m’a rendu fou, L’entrée du Christ à Bruxelles et La merditude des choses. Tous sont traduits par Danielle Losman. Actuellement il présente la série Made in Europe à la télévision néerlandaise.

 

 

 

 

Niña Weijers

Le premier roman de cette écrivaine néerlandaise, Les conséquences, vient de paraître chez Actes Sud, dans la traduction de Sandrine Maufroy.

Réservation indispensable au plus tard le lundi 20 mars dans la limite des places disponibles. Vous recevrez ensuite un mail de confirmation avec tous les détails.

 

 

En collaboration avec le Fonds des Lettres néerlandaises.

Résidence des Pays-Bas - 75007 Paris

24 mars 2017 19:00