Ambassade des Pays-Bas à Paris, France

Questions d’enfance : comment aborder le réel ?

1 déc. 16

À l’occasion du Salon du livre et de la presse jeunesse en Seine-Saint-Denis, discussion entre six auteurs de livres pour enfants ou pour adolescents: Florence Hinckel, Annet Huizing, Kochka, Joke van Leeuwen, Edward van de Vendel et Anna Woltz.

Est-ce que la littérature de jeunesse doit parler du réel et aborder ainsi les problèmes de société ? Comment mettre en parole et en image l’imaginaire de l’enfance ? Y-a-t-il une différence de conception entre les auteurs français et néerlandais ? Voilà quelques questions dont les auteurs vont discuter, mais évidemment ils parleront également de leur propre travail, de leurs thèmes, de leurs passions et de leurs projets.

Florence Hinckel

Florence Hinckel aime explorer tous les genres dans ses histoires pour enfants, adolescents ou jeunes adultes. Cela donne des romans très différents les uns des autres, du post-apocalyptique de U4.Yannis et U4.contagion chez Nathan/Syros au réalisme du Grand Saut chez Nathan en passant par l'anticipation de ses romans chez Syros ( ≠bleue, Traces...). Elle aime aussi écrire des histoires humoristiques, fantaisistes et d'aventure dans ses romans pour plus jeunes (la série du Chat Pitre chez Nathan, ses romans de la collection Pépix chez Sarbacane, la série Mona chez Rageot…). Voir également son blog florencehinckel.com.

Florence Hinckel © Éditions Nathan

Florence Hinckel © Éditions Nathan

Annet Huizing

Pendant 20 ans Annet Huizing a travaillé comme rédactrice indépendante. Aujourd’hui elle écrit de la fiction et des récits pour enfants. En 2007 elle a publié  Het BomenBloemenBeestenBuitenboek van Karsten en Roos, un livre d’images pour les tout petits. Comment j’ai écrit un roman sans m’en rendre compte (Syros) est son premier livre de fiction pour enfants. Le livre a reçu un prix important (Zilveren Griffel) en 2015 et a été traduit dans de nombreuses langues. Annet Huizing travaille actuellement sur un livre pour enfants qui parle du droit, avec des histoires sur des affaires judiciaires connues et moins connues.

Annet Huizing © Dorien Koppenberg

Annet Huizing © Dorien Koppenberg

Kochka

Kochka est née au Liban d’un père français et d’une mère libanaise. En 1976, la guerre contraint sa famille à l’exil. Elle poursuit ses études en France et devient avocate.  Elle a cinq enfants dont un fils autiste qui va bouleverser son quotidien et sa vision du monde. Elle démissionne du barreau en 1998 pour se consacrer à l’écriture. Elle a publié entre autre  Frères d'exil, un livre sur l'arrachement, le déracinement et sur la fraternité ; Le voyage de Fatimzahra, sur l'intégration d'une jeune marocaine en France, profondément inspiré d'une histoire vraie, chez Flammarion en castor poche; Le Talisman des étoiles chez Oskar, un texte sur les difficultés de la vie, sur les pierres sur lesquelles on bute au cours du chemin. Et qui obligent à se dépasser. Elle publie ce mois-ci Brelin de la lune chez Oskar, qui met en scène deux frères dont l'un qui est autiste.

Kochka © Mymi Doinet

Kochka © Mymi Doinet

Joke van Leeuwen

Joke van Leeuwen, née dans une famille artistique, a fait des études de peinture, de graphisme et d’histoire. En 1978 elle a publié son premier livre, De appelmoesstraat is anders. Son deuxième livre, Een huis met zeven kamers, a remporté deux prix en 1980, le Gouden Penseel pour les illustrations, et le Zilveren Griffel pour le texte. En 1986 la même chose s’est produite : son livre Deesje fut couronné de l’Oscar pour la littérature de jeunesse, le Gouden Griffel et du Zilveren Penseel. Le livre a également reçu le Deutscher Jugendliteraturpreis. En tout, elle a reçu dix fois le Zilveren Penseel pour ses livres. Joke van Leeuwen écrit également de la poésie et des romans pour adultes. Elle fait des performances et anime des ateliers. Elle a reçu le prix Theo Thijssen, le Gouden Ganzenveer et le prix Constantijn Huygen pour toute son œuvre. Elle a vécu à Amsterdam, à Bruxelles et à Maastricht. Actuellement elle vit à Anvers.

Joke van Leeuwen © Caroline Coehorst

Joke van Leeuwen © Caroline Coehorst

Edward van de Vendel

Edward van de Vendel, né à Leerdam, était instituteur avant de devenir écrivain à temps plein en 2001. Il écrit des romans pour enfants et adolescents, de la poésie, des livres d’images, des récits et des chansons, qui sont publiés par les éditions Querido et De Eenhoorn. Il a reçu de très nombreux prix, l’Oscar (4x), le Zilveren Griffel (8x), le prix Woutertje Pieterse (2x), le prix Sorcières et le Deutsche Jugendliteraturpreis. Ses livres sont traduits dans 18 langues.

Edward van de Vendel © Jota Chabel

Edward van de Vendel © Jota Chabel

Anna Woltz

À l’âge de 15 ans Anna Woltz, qui a grandi à La Haye, a écrit des chroniques pour le quotidien De Volkskrant pendant toute une année. Ses chroniques ont  été publiées dans un livre Overleven in 4B. En 2002 elle a publié son premier livre pour enfants, Alles kookt over. Elle a fait des études d’histoire à Leyde et elle est actuellement écrivaine à temps plein. Elle a écrit 21 livres.
Mijn bijzonder rare week met Tess (2013) a eu un prix ‘Vlag et Wimpel’; les droits de cinéma ont été acquis par Bind Film. Honderd uur nacht (2014) fut couronné par le prix Nienke van Hichtum 2015,   Gips (2015) a eu le Gouden Griffel 2016. Ses livres sont traduits dans de nombreuses langues.

Anna Woltz © Merlijn Doomernik

Anna Woltz © Merlijn Doomernik

La soirée sera animée par Margot Dijkgraaf, critique littéraire, auteur et commissaire de littérature & débat auprès de l’ambassade.
Réserver avant le 29 novembre

L'événement sur Facebook

En collaboration avec le Fonds des Lettres néerlandaises.

Résidence des Pays-Bas - Paris

1 décembre 2016 18:00