Ambassade des Pays-Bas à Paris, France

Fin de l’Année Économique Franco-Néerlandaise 2015-2016

L’Année Économique Franco-Néerlandaise a été clôturée à Paris les 7 et 8 décembre à Paris en présence du Prince Constantijn des Pays-Bas.

L’année économique franco-néerlandaise 2015-2016 s’achève. Depuis le départ du Tour de France en juillet 2015 à Utrecht jusqu’en décembre 2016, les projecteurs ont été tournés vers à la coopération économique entre nos deux pays.

Les ministères concernés en France et aux Pays-Bas, l’ambassade de France à La Haye et l’ambassade des Pays-Bas à Paris ont organisé toute une série d’événements lors de cette période.

Lannée a atteint son apogée avec la visite d’État de Leurs Majestés le roi Willem-Alexander et la reine Máxima, accompagnés d’une mission économique qui a rapporté une valeur totale d’au moins 600 million d’euros en contrats.

Le prince Constantijn ambassadeur des start-ups (photo Tjeerd Wiersma)

Deux séminaires en présence du prince Constantijn

L’année économique a été clôturée les 7-8 décembre 2016 à Paris par un programme d’activités en présence du Prince Constantijn des Pays-Bas (en tant que représentant spécial de StartupDelta2020). Le 7 décembre une rencontre professionnelle suivie d’une réception s’est tenue pour des entreprises françaises et néerlandaises à l’Hôtel Avaray, la résidence des Pays-Bas en France. S’en sont suivis deux séminaires le 8 décembre : l’un au sujet de la coopération franco-néerlandaise dans le secteur automobile et l’autre concernant la colloboration franco-néerlandaise dans le développement des start-ups. Dans ce cadre une visite a été organisée le 9 décembre à plusieurs incubateurs de start-ups à Paris.

Collaboration plus étroite dans le secteur de l'automobile et des start-ups

L’année économique a posé les jalons pour la continuation de cette coopération au long terme entre autre dans les domaines de l’industrie automobile et les start-ups puisqu’un grand potentiel de collaboration plus étroite existe encore dans ces deux secteurs.

En effet, la France est un des pays leaders de la production automobile (avec des marques comme Renault et Citroën), les Pays-Bas sont fournisseurs de produits innovants pour l’industrie automobile internationale (comme des systèmes de pilotage pour des voitures autonomes). L’ambassade des Pays-Bas à Paris facilite les contacts entre ces deux marchés.

Des start-ups françaises et néerlandaises sont intéressées de développer leurs entreprises respectivement aux Pays-Bas et en France. Pour aider les start-ups néerlandaises en France à se développer, un programme de réseaux de tuteurs a été lancé par l’ambassade en collaboration avec DutchBasecamp et Start-Up Delta. Des entreprises néerlandaises en France  de ce réseaux aident des start-ups à faire leurs premiers pas sur le marché français.

Lancement d'un programme de mentorat franco-néerlandais (photo Bart Koetsier)

La coopération se poursuit au-delà de l'année économique

L’Année Économique Franco-Néerlandaise a permis d’approfondir les relations économiques entre la France et les Pays-Bas et de dynamiser l’innovation, les investissements et le commerce réciproques. L’ambassade des Pays-Bas à Paris continue à défendre les intérêts économiques néerlandais en France, bien au-delà la fin d’année économique.

Plus d’infos ? Contactez Eric van Kooij, chef du service économique de l’ambassade des Pays-Bas à Paris.