Ambassade des Pays-Bas à Paris, France

Pays-Bas : visite d’État en France

Leurs Majestés le roi Willem-Alexander et la reine Máxima effectueront, en réponse à l’invitation du président François Hollande, une visite d’État à Paris le jeudi 10 et le vendredi 11 mars 2016. Le roi et la reine seront accompagnés du ministre des Affaires étrangères, Bert Koenders.

La visite officielle de François Hollande aux Pays-Bas, en janvier 2014, a donné un nouvel élan aux relations bilatérales avec la France. S’inscrivant dans cette dynamique, la visite d’État des souverains néerlandais vise à approfondir les liens dans les domaines économique, culturel et européen. Elle sera placée sous le signe d’un passé et de valeurs partagées, telles que la liberté et la fraternité.

Parallèlement à cette visite, la ministre du Commerce extérieur et de la Coopération au développement, Lilianne Ploumen, conduira une importante mission économique regroupant des entreprises des secteurs HTSM (systèmes et matériaux high-tech), agroalimentaire et énergétique, et plus particulièrement du domaine aérospatial, de l’innovation alimentaire, de la bioéconomie, des villes intelligentes et de l’énergie éolienne offshore.

Le jeudi 10 mars

La visite d’État débutera le jeudi matin par une cérémonie d’accueil à l’Arc de Triomphe. Le roi déposera une gerbe sur la tombe du Soldat inconnu. Après avoir signé le livre d’or, le couple royal se rendra au palais de l’Élysée pour un entretien avec le président Hollande.

Puis tous trois se rendront au musée du Louvre pour y admirer les portraits de mariage de Maerten Soolmans et d’Oopjen Coppit peints par Rembrandt. Acquis conjointement par la France et les Pays-Bas afin qu’ils soient visibles ensemble par un large public international, les tableaux seront exposés alternativement au Louvre et au Rijksmuseum.

L’après-midi, la communauté néerlandaise présente en France sera reçue à l’hôtel Potocki.
Le roi et la reine s’entretiendront ensuite avec le président du Sénat au palais du Petit Luxembourg, puis avec le président de l’Assemblée nationale à l’hôtel de Lassay.

Le programme se poursuivra avec une visite à la Halle Pajol, un espace de rencontre dédié aux jeunes. Les souverains rencontreront des élèves ayant participé à un projet éducatif mené par la Maison Anne Frank, avec lesquels ils aborderont les thèmes de la tolérance, de la liberté et de l’égalité. La discussion se déroulera sous la houlette de l’ancien footballeur Lilian Thuram, qui agit avec la fondation qui porte son nom en faveur de la tolérance.

Le soir, à l'occasion du dîner d’État offert par le président Hollande au palais de l’Élysée, les deux chefs d’État prononceront un discours.

Le vendredi 11 mars

Dans la matinée, le roi et la reine se rendront à l’Hôtel de ville, où ils rencontreront la maire de Paris, Anne Hidalgo, avec laquelle ils évoqueront les liens que les Pays-Bas entretiennent avec Paris. Le roi et la maire prononceront une brève allocution.

Afin de lutter contre la pollution atmosphérique, la ville de Paris investit dans les transports urbains durables ; elle s’est ainsi dotée de bus électriques de la société néerlandaise Ebusco. Le couple royal empruntera l’un de ces bus le temps d’un exposé sur les solutions durables en matière de transports.

Les souverains gagneront ensuite les Docks, où ils retrouveront les membres de la mission économique. Ils se joindront aux dirigeants d’entreprises français et néerlandais participant au dialogue commercial stratégique présidé par Hans de Boer, président de la confédération des employeurs néerlandais VNO-NCW, et Geoffroy Roux de Bézieux, vice-président du MEDEF. Ils évoqueront ensemble la coopération en matière d’innovation et de durabilité, dans le prolongement de la COP21, le récent sommet de Paris sur le climat.
Le roi et la reine visiteront ensuite la revue de l’innovation. Cette manifestation, qui se tient dans le cadre de l’année économique franco-néerlandaise, présente un aperçu des produits de la coopération entre les entreprises des deux pays en matière d’aéronautique, de sélection végétale, d’innovation alimentaire et de jeux sérieux. Le couple royal assistera également à la signature de divers protocoles d’accord, concernant notamment le domaine aérospatial, les villes intelligentes, les transports et l’ouverture d’une antenne commerciale néerlandaise (NBS) à Nantes.
Dans l’après-midi, les souverains visiteront le NUMA, un incubateur de start-up. Ils assisteront, en présence de Thierry Mandon, secrétaire d'État auprès de la ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, à un exposé sur le projet « data-city », qui permet de développer des services et des produits dans le cadre des villes intelligentes.

Le couple royal se rendra ensuite à l’Atelier Néerlandais, une structure créée afin d’offrir aux entrepreneurs créatifs et culturels néerlandais un tremplin pour développer leurs activités en France. Le roi et la reine y assisteront à la clôture d’une masterclass de mode réunissant des talents des deux pays.

Au salon de l’Horloge du Quai d’Orsay, le couple royal assistera à la clôture du colloque « Paix et sécurité dans l’Union européenne », organisé dans le cadre de la présidence néerlandaise du Conseil de l’UE. Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, et son homologue néerlandais, Bert Koenders, prendront tous deux la parole devant un parterre d’étudiants et d’invités d’honneur.

Le soir, en remerciement de son accueil, le roi et la reine offriront au Petit Palais un concert suivi d’une réception au président François Hollande : un récital de la soprano Lenneke Ruiten, accompagnée du pianiste Thom Janssen et du quatuor Ruysdael.

Photo ©ANP: visite du Président Hollande aux Pays-Bas janvier 2014